Lundi, une grosse journée de sable s"annonce, 120 kilomètres  à tenir  pour les uns,  et l’Atlas en tourisme On Road pour les autres pour se rejoindre le soir à Merzouga. Pistes sablonneuses, passages d’oued ensablés, rien ne résiste à nos valeureux trailistes et leurs vaillantes montures autour des immenses dunes de l’Erg Chebbi. Il est vrai que l’esprit motard de solidarité joue à plein. Il n’y a pas le choix. L’ensablement est inévitable. Finalement même ceux qui n'imaginaient pas pouvoir le faire, passer dans ces zones techniques et absolument perdues dans un monde minéral envoûtant et exigeant,  ont gagné en assurance.

Jean Christophe est là, il montre, il démontre sa grande expérience, il fait la trace. Il se lance, il revient, il trouve le bon passage suivi par son compère Jean Paul avec une Africa twin très facile lui aussi.  La GS Rally avec l'acrapovic enchante les oreilles, juste ce qu'il faut. 

Franck ne se pose pas de question, la Triumph doit suivre et si elle se couche, il prend une cigarette, des photos et seulement après il travaille aidé de Marc, parce que des Triumph's men ça ne se lâchent pas. De toute façon le Scrambler est toujours debout.