Samedi c'est une étape de liaison avec au passage la visite de Chefchaouen la ville bleue, les macaques à Azrou, ou encore Ifrane cette station de ski à l'architecture qui n'est pas sans rappeler la Suisse,   Il fait bon rouler sur  les petites routes sinueuses du Kandar, dans  les forêts de cèdres, mais un convoi militaire immense nous précède sur quasiment 100 kilomètres faisant tomber gravement la moyenne au moment ou il fait le plus froid 8°, et que la grêle nous assomme pendant quelques minutes. Évidemment pas le temps de sortir le vêtement de pluie! Heureusement pour nous le convoi se délite au fur et à mesure que les camions  tombent  en panne. 

Le soir autour d'une bonne bière certains  réalisent tout à coup que c’est un raid et qu’il va falloir sortir de sa zone de confort. Olivier et Lionel se posent des questions. Alain aussi à la vue du scrambler sans protection aucune.

Questions, inquiétudes, à chacun sa réponse sur l'oreiller.